perte cheveux homme
14 lois de la seduction

La perte de cheveux est un problème très fréquent chez l’homme. L’alopécie touche en effet plus de la moitié des hommes de moins de la cinquantaine, et elle peut même apparaître dès l’âge de 30 ans. Elle est source de complexe chez plus d’un, particulièrement lorsqu’elle survient tôt. Bien qu’il s’agisse d’un phénomène naturel dû à plusieurs causes, il reste possible de le ralentir et d’y remédier efficacement. Vous pouvez éviter les cheveux clairsemés en adoptant le bon traitement selon l’origine du problème. Quelles sont alors les éventuelles causes de l’accélération de la chute des cheveux chez l’homme ?

Les déséquilibres hormonaux peuvent causer une chute de cheveux

De nombreuses idées reçues sont véhiculées autour de la perte de cheveux chez l’homme. Nous avons tendance à penser que la calvitie ne concerne que les hommes âgés, ou que la perte de cheveux est engendrée par le port permanent d’un chapeau ou d’une casquette. 97 % des pertes de cheveux sont liées aux hormones.

C’est valable aussi bien chez les hommes que les femmes. Chez les femmes, la chute des cheveux est due au dérèglement hormonal, notamment aux œstrogènes. Tandis que chez les hommes, les hormones androgènes en seront la principale cause. Une augmentation du taux de testostérone favorise la fragilisation des follicules pileux. Cette hormone peut effectivement être à l’origine de l’accélération du cycle de vie du cheveu, et conduire au vieillissement de ce dernier à cause de sa fragilité et sa finesse. La sécrétion de la testostérone est au plus haut niveau dès l’âge de 20 ans. Voilà pourquoi ce phénomène naturel peut survenir très tôt.

L’avis d’un professionnel vous sera d’une aide précieuse. Il sera en mesure de diagnostiquer vos cheveux afin de vous proposer un traitement adapté.

perte cheveux homme

Les causes héréditaires sont un facteur important de la perte de cheveux

La chute de cheveux peut aussi être héréditaire, particulièrement chez les hommes. Des facteurs génétiques expliquent les cheveux clairsemés. Ce problème peut donc se transmettre de génération en génération.

Selon une étude réalisée au Royaume-Uni en 2017, les risques que vous héritiez d’une calvitie de vos parents, surtout de votre mère, sont élevés. Cela serait principalement dû à la transmission du chromosome X de la mère vers l’enfant. Il a été démontré que de nombreux gènes situés sur ce chromosome jouaient un rôle important dans le développement du cheveu et sa structure. Dans le cas où la perte de cheveux est héréditaire, elle peut survenir très tôt. Ce qui pourrait expliquer la calvitie précoce chez les jeunes.

Pour y remédier, il faut agir le plus rapidement possible pour traiter le problème et ralentir ce phénomène naturel. Rien ne vaut l’accompagnement d’un expert dans le domaine pour obtenir des résultats efficaces et durables.

Les médicaments et traitements peuvent faire tomber les cheveux

De nombreux médicaments favorisent aussi la chute des cheveux, quel que soit l’âge. Il peut s’agir des médicaments lourds, tels que ceux utilisés lors d’une chimiothérapie, pour le traitement d’un cancer. Dans ce cas, le problème ne sera que passager, car cela fait partie des effets secondaires du médicament. À la fin du traitement, vous pouvez retrouver votre chevelure normale.

Néanmoins, d’autres médicaments plus classiques peuvent aussi avoir un impact sur vos cheveux. C’est le cas des anticoagulants, des antidépresseurs, des anti-inflammatoires ou anti-choléstérol. Si vous prenez aussi un traitement pour la thyroïde, sachez que cela peut mener à une perte de cheveux. La présence de lithium dans les médicaments peut aussi expliquer ce phénomène désagréable.

Le stress est l’une des principales causes de la perte de cheveux chez l’homme

Les effets négatifs du stress sur notre santé et notre bien-être général ne sont plus à prouver. Il peut également entrainer la chute des cheveux. Les chocs émotionnels fragilisent effectivement les cheveux et la masse capillaire. Tout simplement parce qu’ils peuvent affecter la régulation de la production hormonale.

Lorsqu’une personne est victime de stress et d’anxiété, elle risque d’altérer le bon développement de ses cheveux. Les émotions négatives impactent la sécrétion d’hormone et accélèrent la phase de repos des follicules pileux. Sans parler du fait que les émotions vous conduisent à focaliser votre énergie sur les principales fonctions du corps. Or, cela exclut le cuir chevelu.

Les carences alimentaires

Le mode d’alimentation adopté est déterminant pour la santé globale de notre corps, dont celle des cheveux. Lorsque l’alimentation est déséquilibrée, avec apports insuffisants, vous risquez une carence nutritionnelle. Or, le manque de nutriments comme le fer, le silicium, le zinc, le cuivre ou encore la vitamine D causera naturellement la chute de cheveux. Des problèmes comme la boulimie ou l’anorexie augmentent donc les risques de cheveux clairsemés. Un régime prolongé peut affecter le bon fonctionnement du système capillaire.

Notez aussi que les carences alimentaires ne sont pas les seules responsables. Un régime trop riche est aussi loin d’être favorable à la santé de vos cheveux. Les effets provoqués peuvent être les mêmes.

Dans ce cas, le traitement de la chute de vos cheveux est très simple, car il suffit de changer vos habitudes alimentaires. Une alimentaire saine et équilibrée peut suffire pour faire repousser vos cheveux normalement.

Comme vous pouvez le constater, la perte importante et progressive des cheveux peut être liée à de nombreuses causes. Elle peut être le résultat d’un déséquilibre hormonal, de facteurs héréditaires, de médicaments, du stress ou encore d’une mauvaise alimentation.

Il est essentiel d’identifier la source du problème pour pouvoir agir efficacement et ralentir la chute des cheveux. La réalisation d’un diagnostic avec un professionnel est de mise pour trouver la solution la plus adaptée à votre situation et favoriser la repousse et la santé des cheveux. Ce dernier sera en mesure de vous proposer différents traitements et vous donner des conseils sur la manière de préserver votre chevelure. Il peut recourir à des techniques de greffe capillaire selon l’ampleur de la chute de cheveux.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici